Comment trier son dressing ?

Comment trier son dressing ? Facile, nous direz-vous ! Pièce après pièce. Ce n’est malheureusement pas aussi facile que ça. Il y a clairement des catégories d’objets très faciles à désencombrer mais le dressing, c’est une autre paire de manches. Commençons par un constat :

  • Nous nous vêtons tous les jours. Nous avons besoin de vêtements.
  • Nos armoires débordent de vêtements. Cela représente pas mal d’argent.
  • Selon une étude nous ne portons en Belgique que 12% (en Suisse 21% et en France 32 %) de la totalité des vêtements de notre garde-robe
  • Dans le système où nous vivons, les vêtements sont devenus des produits de grande consommation
  • Les modes et notre vie évoluent. Que ce soient des évolutions corporelles, des changements d’environnement, de carrière, …

Nous l’avons évoqué, nombre d’entre nous dispose d’une quantité excessive de vêtements que nous ne portons quasiment pas. Voilà encore une belle source de stress.

En effet, que vais-je donc bien mettre ce matin ? Je n’ai plus de place dans mon armoire, dois-je agrandir mon dressing ? Acheter une armoire supplémentaire ? Déménager ? Construire une annexe ? Avant de signer des emprunts supplémentaires, si on essayait plutôt de faire le tri ?

Identifier ses motivations

identifier ses motivations

Comme avant de chaque désencombrement il est nécessaire d’identifier ses motivations. Pourquoi voulez-vous trier votre dressing ?

  • Voulez-vous gagner du temps le matin pour choisir votre tenue ?
  • Voulez-vous gagner en énergie en facilitant le cycle de linge et le rangement des vêtements ?
  • Voulez-vous gagner de la place et aérer votre dressing ?
  • Voulez-vous gagner de l’argent en dépensant moins car vous n’allez plus acheter ce que vous possédez déjà ?

La motivation est importante car le désencombrement du dressing n’est pas une sinécure. Sans vision claire de vos objectifs, vous risquez vite de vous décourager. Si vous gardez bien en tête votre objectif et, par conséquent, vos motivations, vous augmentez vos chances de succès.

Préparer le terrain

Ne sous-estimez pas le tri de vos armoires à vêtements. Le dressing est une des pièces les plus compliquées à désencombrer. Notre but n’est pas de vous faire peur ou de vous décourager avant de même de commencer. Nous voulons simplement vous y préparer pour mettre toutes les chances de votre côté.

Planifier

calendrier à désencombrer facilement

Il vaut mieux ne pas se lancer sur un coup de tête dans le tri mais plutôt procéder avec méthode :

  • Combien de temps ai-je devant moi ?
  • Qui s’occupe des enfants pendant mon tri ?
  • Où vais-je déposer les vêtements que je vais trier ? Sur le lit, dans une autre chambre, … ?
  • Je trie seul(e) ou je demande de l’aide à un(e) ami(e), ma/mon partenaire ou encore à une professionnelle du désencombrement ?
  • Que vais-je faire des vêtements dont je me sépare ?

Se mettre dans sa bulle

Voilà, vous avez pensé à tout et vous vous sentez enfin prêt(e) à démarrer le grand tri de votre dressing. Choisissez le moment de la journée qui est le plus productif pour vous. Vous êtes matinal(e), alors commencez le plus tôt possible. Au contraire, vous avez besoin du temps pour émerger le matin, prenez-le et commencez à l’heure qui vous sied. Mettez des vêtements confortables, facile à ôter au cas où vous devriez faire des essayages pendant le tri. Choisissiez une musique qui vous donne la pêche ! Et c’est parti !

Tout sortir de son dressing

Pour bien trier, il faut avoir une vue globale sur ses vêtements. Il est donc préférable de tout sortir. Quand on dit tout, cela signifie vider la garde-robe, sortir tous les vêtements de l’armoire. Si on veut le faire façon Marie Kondo, on ne va pas s’arrêter là.

Après avoir vidé les armoires, il faudra rassembler les vêtements qui se trouvent à d’autres endroits de la maison, comme par exemple les manteaux et vestes qui sont dans l’entrée. En effet, si l’on suit la méthode de Marie Kondo, nous devons trier par catégorie d’objets et ceci implique alors de rassembler toute la catégorie au même endroit. Le but est de voir tout ce qu’on a accumulé et aussi de ne rien négliger. Imaginez-vous: vous terminez le tri d’une immense armoire pour, ensuite, encore retrouver à d’autres endroits de la maison des chaussures, des sacs à mains etc. Vous allez avoir le sentiment d’une de travailler à l’infini.

Mais attention, en fonction de l’accumulation de vos vêtements, vous pourriez être surpris en voyant tout ce que vous avez sorti du dressing ! Mais c’est également un moment de prédilection pour réaliser qu’on possède beaucoup de vêtements qui dorment au fond de l’armoire. Pièces qu’on a complémentent oubliées car hors de notre vue. C’est, en outre, une fameuse prise de conscience… C’est dans ces moments-là que nous prenons conscience de vivre dans un monde de surconsommation.

trier ses chaussures

Trier son dressing par catégorie de vêtements

Autant la méthode Marie Kondo est assez efficace pour trier son dressing, autant elle demande aussi beaucoup de temps et d’énergie. Il faut en être conscient. Elle est cependant idéale si vous avez un peu de temps devant vous, comme, par exemple, un long weekend ou quelques jours de congé.

Une autre option est de trier son dressing par catégorie de vêtements. On ne va donc pas sortir tous les vêtement d’un coup mais rassembler toute une catégorie de vêtements. Voici les différentes catégories que nous répertorions :

  • Les hauts : pulls, gilets, t-shirts, blouses, chemises, tops
  • Les bas : pantalons, jupes, shorts, leggings
  • Robes et combinaisons
  • Manteaux et vestes
  • Sous-vêtements, chaussettes, collants
  • Vêtements de sport
  • Accessoires : foulards, ceintures, cravates, sacs à main, chapeaux
  • Chaussures

Même en travaillant par catégorie de vêtements on procède de la même façon. On sort toute la catégorie de l’armoire et on va récolter tous vêtements de cette catégorie qui se trouvent autre part que dans votre dressing. Tous les vêtements de la même catégorie doivent se trouver dans votre zone de tri !

Se poser les bonnes questions

C’est parti pour le tri du dressing ! Le mieux est de prendre chaque vêtement en main et de se poser une série de questions :

  • J’aime ce vêtement ?
  • Je le porte encore ?
  • Reflète-t-il mon style, l’image que je veux donner ?
  • Est-il confortable ou est-ce que ça gratte, pince,… ?
  • Impeccable ? Pas de taches, pas de trous,… ?
  • L’achèterais-je si je le voyais en magasin aujourd’hui ?
  • Facile à entretenir ? Ai-je envie respecter les recommandations de lavage ?
  • Est-ce que j’ai déjà d’autres vêtements similaires ?
trier ses vêtements

En fonction des réponses vous allez classer le vêtement dans une de 3 piles : à garder, à donner/vendre et à jeter.

À garder

Le but est de garder uniquement les vêtements que vous adorez. Les vêtements que vous avez envie de porter sans hésiter, qui sont confortables et qui vous mettent de bonne humeur. Si vous avez une hésitation c’est en général un signe qu’il y a quelque chose qui vous dérange ou que vous ne le portez pas assez. Vous hésitez ? Essayez-le et regardez si vous vous sentez bien et si vous vous plaisez ? Le vêtement vous met en valeur et rien gratte ou pince ? Vous l’avez porté dans l’année écoulée ? Alors gardez-le !

trier son dressing

À donner ou à vendre

Tout ce qui vous n’allez plus porter et qui est encore en bon état va dans cette pile. Essayez d’être honnête avec vous-même et mettez ici tout ce qui vous n’avez plus porté depuis un an, même si vous le trouvez joli. Parfois il n’y a pas d’explication, on trouve cette blouse magnifique mais au final on n’a rien pour l’assortir ou vous en choisissez chaque fois une autre à la place. Il y a donc peu de chance qu’on la porte encore un jour.

Donner

Alors, plutôt vendre ou donner ? Tout dépend de l’état des vêtements et du temps à votre disposition. Le plus rapide pour libérer le dressing va toujours être le don. Il y a beaucoup d’associations qui sont ravies de recevoir vos vêtements en bon état : Emmaus en France ou Terre, La Croix Rouge, Les Petits Riens en Belgique. Ceci sont juste quelques possibilités, recherchez sur internet des association plus locales. Le but du désencombrement est de se libérer le plus rapidement du superflu. Votre don va faire plaisir à d’autres et vous allez vous sentir plus léger très rapidement, sans regrets.

Vendre

Si vous voulez récupérer un peu d’argent en vendant vos affaires, estimez d’abord sur vinted ce que vous pouvez encore retirer d’une vente. Demandez-vous s’il vaut la peine de faire des photos, de placer l’annonce, de répondre au potentiel acheteur, de préparer votre colis et de l’envoyer. Tout cela est énergivore et chronophage. Attendez-vous à en recevoir maximum 50% du prix neuf. Maintenant, si vous avez des vêtements de marque qui sont encore au goût du jour et en très bon état, vous pouvez récolter une belle petite somme.

Une autre possibilité est de vendre dans des dépôts-ventes. Certes, vous allez recevoir beaucoup moins qu’en vous chargeant vous-même mais vous serez également libérés de cette gestion. Et, le plus important, les vêtements ont débarrassé le plancher ! Ce qui n’est pas retenu par le dépôt-vente ou qui n’est pas vendu après la saison mérite alors de prendre la direction “dons”. Vous n’arriverez pas à le vendre rapidement.

À jeter ou recycler

Le plus facile quand on trie son dressing est d’écarter ce qui est abîmé et que vous n’allez pas faire réparer. Tout ce qui est troué, tâché ou décoloré peut rejoindre cette pile. Vous n’allez certainement plus porter ces vêtements, dites-leur adieu ! Si vous y tenez, si vous comptez vraiment les réparer, fixez-vous un délai fixe, comme, par exemple, une semaine. Ce n’est pas réglé après de délai, Bye-bye ! A vous de voir si vous jetez les vêtements abîmés ou si vous trouvez une possibilité de recyclage. À Bruxelles, le magasin Yuman, concept d’économie circulaire met à disposition des collecteurs pour différents vêtements du type chaussettes, jeans, cuir, cravates, boutons,…

Les dilemmes

Ok, sur papier ça semble si simple. Je garde ou je jette en fonction des “j’aime et je porte”. Quelques questions-réponses et hop, ma décision est prise. Mais, en réalité… ce n’est pas toujours si simple, n’est-ce pas ? Nous voulons vous donner quelques astuces pour les possibles dilemmes que vous pouvez rencontrer.

Souvenirs

Certains vêtements font revivre en nous de bons souvenirs et nous bloquent dans la prise de décision. Même si c’est légitime, essayez de dissocier le vêtement du souvenir. J’ai acheté cette robe pendant mes vacances d’été et je l’ai portée pendant tout le séjour. Plus jamais ensuite. Il faut lâcher et accepter que les vacances sont finies. On peut visionner les photos des vacances mais ce n’est pas cette robe dans l’armoire qui prolongera les vacances. On garde ce pantalon d’avant grossesse qui n’est désormais plus du tout à notre taille ? Acceptez que votre corps a changé. Vous êtes devenue maman. Vous avez porté bébé pendant 9 mois dans votre ventre. Il est donc normal que vous n’arriviez plus à rentrer dans ce pantalon d’avant.

Ça a coûté cher

L’argent est perdu au moment de l’achat et pas au moment du tri.

J’hésite

J’hésite. On n’hésite pas deux heures, hein ! En cas de crève-cœur, déposez dans une caisse datée. Cela permet de mieux réaliser le laps de temps où vous avez pu vous passer de ce vêtement si cher à vos yeux.

Souvenons-nous un instant de nos motivations. Une piqûre de rappel est parfois nécessaire. Quand on perd de vue l’objectif final, le rêve ultime, on peut vite tomber dans ses travers.

Aller jusque au bout

Comme dans chaque désencombrement il faut absolument sortir de la maison tout ce dont vous vous séparez. Cette étape est cruciale pour éviter un nouvel encombrement. Si vous n’apportez pas vos dons aux associations, si vous ne vendez pas ce que vous voulez vendre, vous déplacez juste le problème. Vous allez juste créer une nouvelle zone “en attendant de” et votre désordre aura quitté le dressing pour mieux encombrer le couloir, l’espace en dessous de l’escalier, le garage, … C’est tellement dommage ! Encore un mètre et vous en étiez débarrassé(e) ;-).

Rangez

ranger ses vêtements

Maintenant que vous avez effectué le grand tri et que vous avez la place dans votre dressing, profitez-en pour bien ranger tout ce qui se trouve dans la pile “à garder”. Profitez-en pour nettoyer l’armoire et ensuite rangez les différents vêtements. Deux écoles coexistent, à vous de voir ce qui vous convient le mieux :

  1. Mettre un maximum sur cintre
  2. Plier un maximum de vêtements selon Marie Kondo

Nous conseillons de faire votre savant-mélange. Suspendre tous ce qui est délicat comme les vestes, blazer, chemises, blouses, pantalons de ville, etc. Et plier le reste selon la méthode Marie Kondo à la verticale. Cette méthode vous fais gagner beaucoup de place et vous permet d’avoir une vue sur tous les vêtements. Pour le pliage, l’idéal c’est de disposer de tiroirs mais vous pouvez aussi utiliser des boîtes pour obtenir un résultat quasi équivalent.

Sur youtube vous trouverez une multitude de vidéos de techniques de pliage. Dans cet article, vous trouvez une sélection des meilleurs vidéo.

Changer de comportement d’achat

surconsommation

Plus jamais ça ! C’est sans doute ce que vous vous direz après avoir éliminé la montagne de vêtements qui prenaient la poussière dans vos armoires. Cela vous a coûté sang et eau. Alors, changez votre comportement d’achat. Achetez moins mais mieux. La note de ce que vous achetez doit au minimum être 9/10. Sinon, même si c’est sympa, même si c’est une aubaine, cela restera trop cher pour l’usage que vous en aurez ! Ne succombez plus aux sirènes de la mode et/ou à l’effet Diderot. Désencombrez vos armoires. Posséder trop d’objets, ou de vêtements, dont ont n’a pas l’utilité, c’est une source de stress, de complications et d’autres coûts supplémentaires.

On vous sent chauds. Vous commencez quand? Demain ? Faites des photos et publiez-les sur notre page FB. On pourra comparer les méthodes et, qui sait, décerner le prix de la plus haute montagne de vêtements . Courage ! Le plus dur, c’est de s’y mettre !

Commentaires

  1. Mylène Répondre

    Bonjour,
    Très bon article.
    Je connais l’effet Diderot depuis quelques temps et cela m’a permis d’éviter de tomber dans des pièges de la surconsommation…
    C’est vrai que de bien comprendre les stratégies marketing permet de se libérer !
    On comprend comment tout est fait pour que nous consommions encore et toujours plus.
    Ajouter l’effet Diderot à l’effet de dotation et voilà comment vous vous retrouvez cerné (c’est le sentiment que j’avais…).

    Je ne pourrai pas vous envoyer de photo de ma montagne, car j’ai tout désencombré et il ne me reste qu’une centaine de pièces …
    Je confirme que désencombrer son dressing n’est certes pas facile mais que cela en vaut vraiment la peine ! On gagne un temps fou et de l’espace mais surtout on se sent bien mieux dans sa peau ! Chaque vêtement nous correspond vraiment ! Et ça fait une énorme différence dans la perception que l’on a de soi.
    Au plaisir de vous lire dans un prochain article !

  2. florence Répondre

    coucou complètement d’accord! J’ai désencombré mon dressing et ça m’a fait un bien fou! J’ai dit adieu à mes pantalons 34/36 qui étaient restés depuis 12 ans dans mon placard alors que j’ai pris quelques tailles après ma 4ème grossesse. Et là j’ai carrément plus de place et ça m’aère l’esprit.

    • Katja & Thierry Répondre

      on est d’accord ! 😉

  3. karima Répondre

    coucou
    je trie régulièrement mes armoires …ca fait un bien fou, on s’y retrouve …
    je ne jette pas car ce me fait mal au coeur,je donne plutôt au secours populaire ..pour qu’ils aient une seconde vie …

    je n;achate que peu de vêtements neufs, je récupère pas mal de mes soeurs (surtout pour les enfants),et moi je ne suis pas victime de la mode .

    merci pour cet article

    • Katja & Thierry Répondre

      Hello Karima,
      Nous jetons un minimum mais nous ne donnons pas de vêtements qui sont “impropres à la consommation”.

  4. Nicolas Répondre

    Votre article est plus que complet ! Commencer par les avantages, évoquer les solutions de manière pragmatique tout en étant réaliste (dilemme et contraintes). Perso c’est ce que j’aime comme structure, Merci 😊

    • Katja & Thierry Répondre

      Merci Nicolas,
      Ton commentaire nous réjouit.

  5. Coralie Répondre

    Non, ne jetez pas ! Il y a tellement de tutos sur les blogs pour recycler ses vêtements.
    J’en connais tout un rayon (quel jeu de mots 😉 )

    • Katja & Thierry Répondre

      Nous sommes d’accord avec toi Coralie. Nous jetons un minimum mais nous ne donnons pas de vêtements qui sont “impropres à la consommation”. Si tu as d’autres plans, nous sommes preneurs. C’est toujours triste de jeter. On est d’accord.

  6. Marie - japprendsaetremaman.com Répondre

    hello! Pour recycler en France, il ne faut pas hésiter à mettre les vêtements troués dans les bacs du relais, il en font des chiffons et de l’isolant.

    • Katja & Thierry Répondre

      merci du conseil Marie 😉

  7. Détélina Duteil Répondre

    Merci pour cet article très utile ! On a tous besoin de faire un grand tri dans nos armoires et du coup dans l’espace vital.

    • Katja & Thierry Répondre

      Un grand tri et ensuite le rangement est plus rapide.

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :