Pourquoi planifier ses menus ?

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Avez-vous déjà été confronté à cette question essentielle : “Que va-t-on manger ce soir ?” En vous posant la question, nous savons à 99% quelle sera votre réponse : “Bien entendu, ça m’arrive souvent, voire tous les jours !”

Ce questionnement chronique est normal. En effet, les journées sont chargées pour tout le monde. Les enfants rentrent de l’école, nous, d’une longue journée de travail. Du coup, nous avons l’impression – et ce n’est pas qu’un sentiment – que la deuxième journée de travail ne fait que débuter. Il faut encore faire ou vérifier les devoirs des enfants, se laver et préparer pour aller au lit et surtout cuisiner pour alimenter la famille. Idéalement, préparer un plat goûteux qui plaît à tous les membres de la famille et, qui plus est, le plus sain possible. Rien que ça… Évidemment, on est fatigué. On a souvent envie d’expédier rapidement un repas simple. Commence donc la séance d’intenses réflexions… Que va-ton préparer? Vient la première idée… mais il manque des ingrédients. Ensuite, la seconde , mais cette fois, on constate qu’hélas les aliments traînent déjà depuis un bon moment dans le frigo et ne sont donc peu ou plus comestibles. Alors, ils finissent logiquement à la poubelle. Une dernière idée surgit mais les temps de préparation et/ou de cuisson rendent le projet impensable. Finalement, on va peut être simplement réchauffer un plat préparé car c’est à ce moment la solution la plus simple ou commander un plat à l’extérieur.

Conclusion, on a dépensé beaucoup d’énergie, gaspillé des aliments, perdu de l’argent et pas mangé sainement. “Comment faire pour remédier à cette situation”? La réponse est souvent la même et dans de nombreux domaine: une meilleure organisation s’impose. Nous avons opté pour La planification des menus. Mais en quoi cela consiste? Tout simplement prévoir un calendrier des repas par semaine, par mois,… Avant de voir comment nous allons faire concrètement, voyons quels sont les avantages d’une organisation des menus.

Les 8 avantages de la planification des menus

Parmi les nombreux avantages de planifier ses menus, nous retenons surtout 8 points principaux:

1. Limiter le gaspillage alimentaire

88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année dans l’Union d’Europe, soit 173 kg par personne par an. 53% de ce gaspillage proviennent des ménages. Ces chiffres du rapport de l’UE sont effrayants. Surtout si on réalise que le gaspillage alimentaire a des impacts importants sur l’environnement car des ressources naturelles comme de l’eau et de l’énergie sont consommées et que fertilisants et pesticides polluent la nature lors de la production des aliments. Le budget par personne par an pour la nourriture jeté présente 180 EUR en Belgique et 240 EUR en France. En jetant la nourriture aux ordures on jette de l’argent à la poubelle.

En planifiant le menu à la semaine on vérifie d’abord si nous avons des aliments à la maison qui arrivent à leur date de péremption.On peut ainsi prévoir des plats sur base de ces ingrédients. Ensuite, on dresse une liste de courses avec uniquement le nécessaire qui manque pour cette semaine. Plus de raison donc d’acheter en abondance et de jeter par la suite.

2. Économies d’argent

Dans les dépenses d’un ménage le budget alimentaire est très important. En général c’est le deuxième poste en termes d’importance après le loyer ou le crédit hypothécaire . Le budget mensuel peut varier entre 250 EUR et 500 EUR par personne. Grâce à un agenda des repas, et des courses ajustées en fonction de ce dernier, vous allez acheter uniquement ce dont vous aurez besoin pour la semaine. Pas de dépenses inutiles et, par conséquent, un budget mieux tenu.

3. Gain de temps

Pour rédiger le menu à la semaine en avance, il faut indéniablement faire une liste de course dans le même temps. De ce fait, on concentre l’activité du shopping alimentaire à une fois par semaine. Fini de courir tous les jours au supermarché parce qu’on se met à réfléchir en rentrant du travail à ce qu’on va manger le soir même. Ce faisant, on est obligé d’encore se rendre au supermarché pour les derniers ingrédients. On parle ici d’un énorme gain de temps quand on pense que faire les courses peut vite prendre 1 heure : le trajet, trouver une place de parking, les courses elles-mêmes, la file à la caisse, trajet de retour et rangement des achats. Même s’il existe actuellement de nouveaux moyens de faciliter la “corvée des courses”, comme les courses en ligne quel que soit le nom qu’ils portent. Mais, cela demande également un minimum de planification.

On gagne aussi du temps le jour même où on se met aux fourneaux. Fini de réfléchir devant le frigo à ce qu’on ce qu’on pourrait bien préparer. Pas de grand questionnement,  on regarde simplement le menu et on se met à l’action.

4. Tout le monde y trouve son compte

Tous les membres de la famille peuvent participer à la rédaction du menu à la semaine. À ce moment, chacun peut demander un plat ou émettre un souhait et on programme son plat favori pour un jour de la semaine. Évidemment, on essaie de respecter quelques règles. Par exemple, on tient compte des légumes de saison, on évite les plats trop compliqués ou qui prennent trop de temps. De cette façon, on n’est pas “obligés” de dire non aux requêtes de pizza, frites ou lasagnes pour tous les jours. Le but est justement que chacun puisse communiquer son envie et qu’il se sente concerné. De cette façon, on évite les frustrations et les “je n’aime pas”. On respecte le choix de chaque membre du ménage tout en sachant que le jour du plat choisi arrivera. Fini les: “Moi j’aime pas ceci” ou “pourquoi on mange jamais cela”, “j’en ai marre des salsifis…”

5. Des repas plus variés

En faisant le menu à la semaine on a tout de suite un aperçu de ce qui est prévu pour chaque jour. La répartition des légumes, féculents et apports en protéines saute aux yeux. Plus facile pour respecter une alimentation équilibrée et saine. On remarque aussi quand un plat revient systématiquement et on peut dans ce cas l’adapter légèrement, le varier pour ainsi éviter la routine. On n’entendra plus le fameux “encore une quiche brocoli saumon”.

6. Des soirées moins surchargées

Au moment de se poser pour faire le menu de la semaine, on consulte son agenda. On voit tout de suite si la semaine est plus chargée ou pas. On tient compte des obligations, des événements, des engagements de la semaine en planifiant des repas simples et rapides pour les soirées chargées et on programme des plats un peu plus élaborés pour les soirées plus cools. On ne va pas se lancer dans une préparation qui prend une heure ou plus si il faut encore conduire les enfants à des activités sportives. S’il faut passer du temps avec les enfants pour préparer un contrôle le lendemain, si un des parents est absent le soir et qu’il faut tout gérer seul(e) ou si on sait d’avance qu’on risque de rentrer tard à cause d’un déplacement professionnel, un plat simple et rapide va sauver la soirée. Ce n’est pas pour autant qu’il ne doit pas être sain et goûteux.

7. Déléguer la préparation

Si le menu est programmé pour la semaine, que les courses sont faites en fonction et que tous les membres de la famille ont accès au planning, il n’y a plus de raison que ce soit toujours la même personne désignée à la préparation des repas. Celui qui est disponible peut regarder le planning et avancer dans la préparation.

8. Moins de stress

Vous l’aurez sûrement déjà compris, la planification des menus est un excellent moyen afin de réduire le stress. Vous ne vous retrouverez plus “dos au mur”. Étant donné qu’il n’y a pas de doute, vous n’êtes plus confrontés à cette situation ou vous devez réfléchir à ce que vous allez manger le soir même. Évidemment, c’est toujours à ce moment où votre esprit est omnibulé par tout ce qu’il reste encore à faire que votre enfant vous crie pour la dixième fois “maman, j’ai faim!”.  Vous allez être beaucoup plus zen parce que vous avez une juste estimation du temps qu’il faudra, le plan est clair. Vous pouvez même communiquer en ce sens. Votre énergie ne sera pas mobilisée par la réflexion à propos du repas car vous allez simplement suivre le planning. Votre esprit sera libéré de cette charge mentale et vous pourrez vous occuper sereinement des autres tâches à accomplir. “Il y a un temps pour réfléchir et un temps pour agir”. Ce vieil adage est l’illustration parfaite de ce nous voulons illustrer ici. Vous n’aurez plus à réfléchir à ce que vous devez faire, vous le savez. Il faut agir. Allons-y!

En conclusion, la dynamique présente de nombreux avantages. Nous en avons certainement oublié. Vous en découvrirez vraisemblablement encore beaucoup d’autres qui correspondent à votre quotidien. Nous espérons vous avoir convaincu des bienfaits de cette planification. Alors ? Envie de vous y mettre ?

 

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :