7 astuces de wellness avec Cyrielle

#12 – Le souffle, c'est la vie – Entretien avec Cyrielle, experte Wellness 365 jours parents

Nous avons interviewé Cyrielle de Wellnesscy pour une interview consacrée aux wellness.

Cyrielle habite à Marmaris en Turquie où elle a déjà rassemblé une communauté de plus de 2.500 membres autour du concept wellness.

Elle nous invite à prendre conscience de l’importance de prendre soin de soi et de sa santé.

Mais qui es-tu, Cyrielle ?

Cyrielle wellness

Française, née en région parisienne dans une famille très aimante, Cyrielle était une fille modèle au niveau de ses résultats scolaire. Son adolescence a été le théâtre d’un grand chamboulement au moment où on a détecté une maladie très grave et rare chez sa sœur. Tellement grave qu’on pensait qu’elle n’allait pas y survivre.

Cet événement a duré à peu près 10 ans et va évidemment chambouler les habitudes de la famille. Il va également réveiller la conscience de Cyrielle de l’importance de prendre soin de sa santé.

Elle n’a par exemple jamais touché à une cigarette. Pas d’alcool fort, sommeil régulier … C’est donc cet événement qui est à la base de son expertise pour une vie saine.

En 2015 Cyrielle visite Marmaris pour la 1e fois et en tombe amoureuse. La mer, les montagnes, le climat, tout est réuni pour une vie de rêve.

Elle abandonne son job dans la haute couture parisienne pour s’installer en Turquie. Changement qui peut paraître insensé mais qui est évident pour Cyrielle car elle y a trouvé son équilibre.

Définition du wellness

wellness yoga

Pour Cyrielle, il y autant de définitions du wellness qu’il y a de personnes. Beaucoup de gens pensent directement à Spa, massage, Yoga, relaxation quand ils entendent le mot wellness. Ces pratiques, ces mots font évidemment partie du concept mais ce n’est qu’une petite partie.

Sa définition à elle se rapproche beaucoup de celle de l’organisation mondiale de la santé et se résume en 2 mots : bonheur et de santé. Une volonté de continuer à améliorer sa vie.

On recense différentes dimensions Wellness :

  • Émotionnel
  • Financier
  • Environnemental
  • Spirituel

C’est plus vaste que juste le bien-être. D’ailleurs, il n’y a pas de mot exact dans d’autres langues. En anglais le bien-être se traduit par well being, donc plutôt « se sentir bien ». On utilise d’ailleurs le terme wellness dans toutes les langues et l’association avec well being demeure.

Wellness versus Illness

Cyrielle nous propose d’imaginer devant vous une ligne qui part dans 2 directions opposées. D’un côté, vous avez wellness et de l’autre, illness (= maladie).

Et donc, quel que soit l’endroit où l’on se trouve sur cette ligne, on se demande dans quelle direction on regarde. Soit vers wellness, en direction de la bonne santé émotionnelle, physique et mentale ou soit vers l’autre côté.

Qui a besoin de wellness ? Cela s’adresse-t-il aussi aux parents débordés ?

Évidemment ! Tout le monde a besoin de wellness. Il s’agit de choisir de regarder et d’agir dans la direction qui nous fait du bien. Il n’y a pas de ligne directrice qui convient à tout le monde.

La soupe

Chaque personne peut créer sa vie wellness. C’est individuel. Chacun fait son menu.

On peut illustrer le concept avec une recette de soupe. Chacun a sa recette de soupe avec une chaleur, des ingrédients, une préparation, une épaisseur, …  spécifiques.

Elle doit correspondre aux goûts de chacun. En outre, les goûts ne sont pas figés, ils changent au gré des saisons, des moments. Donc il n’y a pas de recette universelle et unique pour tout le monde. Tout le monde doit choisir ses ingrédients. Pour sa soupe comme pour le wellness.

Quelques astuces pratiques

Pour prendre soin de soi, on n’est pas obligé de partir 2 semaines en Thalasso. Cela commence par des astuces très simple à mettre en place. Cyrielle nous explique des actions qui ne prennent pas beaucoup de temps et faciles appliquer.

Au réveil, la météo intérieure

méditation pour se sentir bien

Prendre la « météo intérieure » permet de déterminer ses besoins pour aborder la matinée et la journée. Cela prend 30 secondes. En fonction de cette météo, nous allons prendre conscience de notre niveau d’énergie et l’augmenter ou le diminuer pour être en équilibre.

Méditation

La météo intérieure nous indique notre état. Si nous sommes au taquet, prêts à croquer la journée, Cyrielle préconise une méditation pour faire redescendre l’excitation. Cela permet d’arriver à plus de résultats concrets au bout de la journée.

Il existe plein de styles de méditation différents. Cela peut durer 5 minutes ou 2 heures. On peut aussi faire une méditation pour élever son niveau d’énergie ou faire de l’exercice physique. Le mot d’ordre reste : « testez ce qui vous convient le mieux » !

Micro-pauses et micro-actions

Parcourir le programme de la journée va nous permettre de visualiser les moments où l’on va pouvoir s’octroyer des micro-pauses. Peu importe notre rythme, nous avons tous des moments auxquels nous ne pensons pas forcément mais qui peuvent être mis à profit pour se faire du bien.

Passage aux toilettes

Nous allons tous aux toilettes plusieurs fois sur la journée. Pourquoi ne pas profiter de ce moment pour un micro-exercice ?

  • Cela peut être de la pensée positive, répéter une affirmation pour s’encourager
  • Se faire un massage des mains
  • Se laver les mains en conscience. Sentir l’eau, se mettre de la crème …

Mettre des post it aux endroits de passage

Il ne s’agit pas de coller des to-do listes partout, hein ! Ou une liste de courses. On parle ici de rappel pour un massage, une phrase inspirante, … En plus du passage obligé aux toilettes, nous ouvrons plusieurs fois par jour le frigo. Pourquoi ne pas mettre des messages bienfaisants ou d’encouragement sur la porte du frigo ?

Manger en conscience

Plutôt que d’ingurgiter ses repas en un temps record, pourquoi ne pas essayer de déguster en prêtant attention aux arômes ? De se concentrer sur nos sensations quand on mastique, quand on croque, quand on mange. Cyrielle nous explique par exemple comment elle a fait un exercice en mangeant UNE fraise en 5 minutes. Super intéressant !

Définir ses intentions pour la journée – résonnance

Plus que des objectifs ou un programme, on peut se demander, à soi ou aux autres membres de la famille, quelles sont ses intentions ? Cela peut être : « J’ai une réunion avec mon patron. Je souhaite que ce meeting se passe bien, qu’il soit content de l’idée que je vais lui proposer ». Ou « J’ai un cours de chant, mon intention est de donner le meilleur de moi-même, d’avoir une belle voix, de ne pas trembler ». 

La gratitude

Au dîner ou au moment du coucher, posez-vous la question ou posez la question aux enfants : « quel a été ton moment préféré de la journée ou de la semaine ? » Nous en parlions déjà dans notre article “Notre routine du soir pour bien terminer la journée”.

C’est un moment de partage privilégié. Cet exercice ne prend pas beaucoup de temps. Cela permet à notre cerveau de mettre le focus sur le positif. Il cultive l’optimisme car on ne garde que le meilleur. En repensant à ces bons ou meilleurs moments, on libère la sérotonine et on stimule la sécrétion d’endorphines. Cela relaxe et on renforce la mémoire des événements positifs.

Se remémorer plusieurs fois les bons moments de la journée ou de la semaine, … est logiquement beaucoup plus bénéfique que de resasser les éléments négatifs. Alors, on s’y met ? Installons cette habitude !

Par quoi je commence ?

wellness pour trouver son équilibre

Notre conseil quand la tâche semble floue ou immense est de … commencer. Peu importe comment mais n’attendez pas ! On peut commencer par 1 ou 2 actions. Il faut juste s’y mettre, tester. La suite viendra.

On enchaîne par 1 ou 2 actions supplémentaires. Au bout d’un certain temps, on aura installé plusieurs habitudes qui vont faire partie intégrante de notre programme quotidien et qui nous font du bien. Comme c’est souvent le cas, il est déconseillé d’essayer de tout mettre en place en une fois. Les habitudes mettent 3 semaines pour s’installer et 3 mois pour s’ancrer définitivement.

Et si vous avez la sensation que vous n’aurez jamais le temps, essayez ceci : plutôt que de se dire, « je n’ai pas le temps, je ne trouverai jamais le temps » dites-vous « je choisis de … ». Placez-vous au n°1 dans la liste des priorités.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il ne faut pas forcément débourser des sommes astronomiques ou bloquer des journées entières dans son agenda pour prendre la direction du Wellness.

Des petits gestes, des petites actions suffisent. Elles sont faciles à mettre en place. Il suffit d’y penser, de s’y mettre et d’installer ces réflexes pour ne plus devoir y penser par la suite. Lorsque vous aurez installé ces bonnes habitudes, laissez-vous porter par la vague du wellness et profitez du voyage.

Alors, n’attendez plus. Commencez ! Prenez immédiatement la bonne direction, celle du wellness.

Pour retrouver Cyrielle, suivez-la sur sa page Facebook ou son compte Instagram.

Cet article vous a plu ?  Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :