Comment s’organiser en famille à la maison pendant le confinement ?

Comment s’organiser à la maison pendant le confinement ? Pour la première fois de notre existence, nous, citoyens du XXIe siècle, devons faire face à une crise sanitaire sans précédent. Les mesures de confinement, légères puis plus strictes, décidées par les gouvernements nationaux ont constitué un véritable coup de massue pour tout le monde. La peste et la grippe espagnole ont fait des millions de victimes en Europe. On ose espère, avec les moyens actuels, que le COVID-19 sera moins meurtrier. La différence avec ces fléaux précédents est évidemment que ce virus nous touche plus directement. Nous sommes en effet plus au fait ce qui se passe dans le monde. Aucune info ne nous échappe, vraie ou fausse. Conclusion : l’angoisse grandit et nous devons nous organiser dans un contexte très tendu.

Expliquer la situation

C’est donc dans ce contexte d’anxiété que ces mesures de confinement furent imposées ce jeudi 12 mars 2020. Écoles fermées jusqu’à nouvel ordre, des magasins non-essentiels, télétravail… Par conséquent, nous sommes invités à rester chez nous, tous les 4, ensemble à la maison. Thierry travaille déjà, en temps normal, souvent du domicile familial. Pour Katja, il faut assurer le suivi en télétravail. Situation inédite pour tous.

Le dimanche qui a suivi, nous nous sommes installés, à la table des négociations, pour un conseil de famille. Nous avons expliqué la situation aux filles : les dangers du coronavirus, les motifs de la fermeture des écoles, pourquoi sommes-nous confinés ? “Maman et papa vont rester à la maison avec vous mais on n’est pas en vacances”. Il faut aussi trouver une solution pour que les leçons continuent alors que, dans le même temps, les parents doivent assurer le suivi, comme au bureau.

Établir un planning

Le but de notre réunion de famille était de rédiger un agenda pour la semaine. Et la mission peut être considérée réussie car elles ont elles même proposé de faire un planning ! L’horaire fut établi par leurs soins pour les jours de la semaine, ressemblant à s’y méprendre à celui de l’école, récrés comprises.

planning cpnfinement

Établir un planning donne une structure aux enfants et les rassure. Cette organisation permet aussi de bien distinguer travail et loisirs. Pour les plus jeunes enfants il est sans doute intéressant de reprendre le planning tous les matins pour rappeler quel jour on est et parcourir, ensuite, le déroulement de la journée.

Un calendrier peut aussi aider pour se replacer dans le temps. Vous pouvez tous les matins marquer le jour actuel et en même temps voir ce qui était hier et ce qui est demain. Demandez à votre enfant ce qu’il fait dans sa classe et essayez de faire pareil à la maison.

Les routines

Nous sommes convaincus des bienfaits des routines car elles équilibrent l’organisation en famille. Ceci est d’autant plus vrai en cette période de confinement. Nous avons donc maintenu les habitudes du matin et celles du soir qui sont bien ancrées chez nous.

En plus de ces rituels, nous avons ajouté des nouvelles pratiques de circonstance. Nous nous adonnons à des séances de méditation en famille. Plus spécialement, les programmes jeunesse mis à disposition par Petit BamBou. Les filles étaient assez réticentes au début mais elles sont finalement convaincues. L’effet est en tout cas bénéfique pour toute la famille.

Après la méditation, on enchaîne avec la “météo intérieure”. Cet exercice permet aux enfants d’exprimer leurs émotions. Nos filles se sont confectionnés un sac avec des pierres colorées représentant chacune une émotion. Elles choisissent une pierre et expliquent leur choix en fonction de leur ressenti. Cet exercice permet d’accentuer l’état d’esprit dans lequel elles se trouvent. Il constitue également une réelle opportunité d’exprimer leur sentiments (les peurs par rapport au confinement par exemple).

cailloux émotions météo intérieure

S’habiller le matin

habitude de s'habiller le matin

Il est très important  de s’habiller le matin comme pour une journée de semaine normale. Cela signifie ne pas rester en pyjama. Ce n’est pas parce qu’on travaille de la maison qu’on peut flâner toute la journée et rester en pyjama ou jogging. En s’habillant comme si on allait au bureau ou à l’école on envoie un signal au cerveau et au monde qu’on est en mode “travail”, que le repos est terminé.

Trouver un espace de travail

télétravail pendant confinementUne fois habillé, au boulot ! Et, pour marquer la différence entre travail et maison, il est important d’installer un endroit de travail. Si vous avez la chance de disposer d’un bureau dédié à la maison, utilisez-le. Dans le cas contraire, trouvez-vous un endroit qui devient l’espace-bureau pour la journée. Vous pouvez vous l’installer sur la table de la salle à manger par exemple mais évitez de vous mettre dans le canapé pour travailler. Et très important, il faut ranger ces affaires le soir pour marquer la fin de la journée de travail. Ceci est un seul moyen indispensable de séparer le privé et le professionnel.

Aller à l’essentiel

Même avec la meilleure organisation, nous manquons d’efficacité quand nous devons travailler à la maison et simultanément nous occuper des enfants. Il faut être efficace dans son travail et aller à l’essentiel. Fixez-vous 3 grands objectifs à réaliser sur la journée en commençant par la tâche la plus ardue. En général, on est plus productif le matin et on a donc le plus d’énergie pour venir à bout des missions les plus compliquées. Et, le matin, les enfants n’ont pas encore épuisé leur faible capital de patience. Autant en profiter.

Mais aller à l’essentiel, c’est aussi augmenter son efficacité. Nous essayons de nous inspirer du livre de Timothy Ferris « La semaine de 4 heures ». Il ne s’agit évidemment pas d’une recette miracle. Voici un extrait d’une interview très intéressante qui vous permettra déjà de vous faire votre idée sur le sujet.

Adapter son horaire

Il existe clairement une corrélation entre l’âge de l’enfant et son besoin d’attention. Nos filles de 8 et 10 ans sont déjà relativement autonomes. Malgré tout, elles réclament notre attention par moments car les journées sont longues. Nous prolongeons la pause de midi pour faire une promenade digestive, une activité physique dans le jardin ou un jeu de société. Investir un peu plus de temps dans ces activités peut être un gage de tranquillité pour son travail dans l’après-midi.

Si les enfants sont plus jeunes, il faudra vraisemblablement travailler plus tôt le matin, avant que les enfants se lèvent, et en soirée, quand ils sont au lit.

Si les deux parents sont présents, on peut essayer de se relayer. Chacun a alors des moments dédiés à 100% au travail et des moments plus ouverts aux enfants.

Occuper les enfants

Les enfants reçoivent des devoirs de l’école mais ce n’est pas pour autant que nous, parents, devenons des enseignants. Nos filles effectuent avec plaisirs ces devoirs et font des exercices sur ordinateur. Elles reçoivent 1 défi par jour de leur enseignante. Ces défis ludiques sont de vraies bouées d’oxygène. Qu’il s’agisse de réaliser une tour la plus haute avec ce qu’elles veulent, un origami, un rébus, capturer une photo en plein vol de leur saut, … le challenge est attendu avec impatience (“maman, elle a déjà envoyé le défi ?” toutes les 5 minutes…) et pimente la journée.

occupations enfants confinement

Internet regorge également d’idées et propositions pour occuper les enfants. Voici une sélection d’activités que nous avons trouvées !

Organisation des repas

Nous sommes heureux que la planification des repas est déjà bien installée chez nous. Nous ne dérogeons pas à la règle pendant le confinement, au contraire, les multiples avantages de l’organisation des menus restent d’actualité.

La planification du menu vous permet de regrouper les courses à 1 seule sortie par semaine, ce qui est plus qu’appréciable dans le contexte actuel où il faut réduire ses sorties au strict minimum.

Vous allez aussi économiser ce temps si précieux lorsque vous devez combiner télétravail et garde des enfants.

Votre esprit s’en verra allégé. En effet, vous ne devez plus réfléchir tous les soirs à ce que vous allez préparer. Votre énergie est ainsi dédiée aux autres moments de la journée.

preparation repas

N’oubliez pas d’associer vos enfants à la préparations des repas. C’est un excellent moyen de leur apprendre les mesures et les volumes. Chez nous, les filles ont gagné en autonomie. Ce sont elles qui préparent le 4 heures toute seule, de A – Z. Nous avons un moment de quiétude pour nous consacrer au travail. Une douceur à partager nous attend ensuite.

Ranger régulièrement

Comme tous les membres de la maison passent 24/24h et 7/7 jours à la maison, le désordre a tendance à s’installer très rapidement. Il est crucial de ranger directement après utilisation.

Avant de sortir un nouveau jeu, il faut remettre le précédent à sa place. Après chaque repas, il faut débarrasser la table et directement ranger la vaisselle sale dans le lave-vaisselle. Après avoir réalisé un dessin, on range les marqueurs et le papier.

rangement crayons

Et chaque membre de la famille est responsable de son désordre. Ce n’est pas toujours maman ou papa qui rangent pour tout le monde. Si les enfants sont encore jeunes, on les accompagne, on range ensemble avec eux et on leur explique avec des mots simples ce qu’on attend d’eux.

Nous avons chez nous l’habitude de ranger le soir avant d’aller dormir le temps d’une chanson les derniers objets rebelles. Ce rangement dans la bonne humeur élimine les derniers stigmates d’une journée remplie et permet d’aller se coucher le cœur léger.

Le ménage

Nous passons beaucoup de temps dans notre logement et nous le salissons donc beaucoup plus vite. Il faudra bien nettoyer, il n’y a pas le choix. Deux possibilité s’offrent alors :

1. Tous les jours un peu

Vous pouvez établir un planning dans lequel vous prévoyez 15 minutes par jour et vous vous occupez chaque jour d’une autre pièce. Le lundi les chambres, le mardi la salle de bain, le mercredi le salon et ainsi de suite. Ceci permet de ne pas avoir l’impression de passer des heures à nettoyer et votre maison est tout de même propre.

2. Un jour par semaine le grand nettoyage

L’autre option est de faire le ménage de toute la maison un seul jour par semaine. Ceci vous épargne d’avoir l’impression de faire tous les jours le ménage mais en même temps vous risquez d’être fatigué après cette prestation plus concentrée.

ménage en famille confinement

A vous de choisir l’option qui vous correspond mieux mais n’oubliez pas que, quelle que soit votre choix, tous les membres de la famille peuvent (ou doivent) participer. Tout le monde salit la maison et tout le monde prend part à son entretien.

Passer du temps à deux

Nous avons déjà parlé de l’importance de passer du temps de qualité en couple et de notre manière de l’accommoder. En temps normal, nous essayons donc d’aménager une soirée par semaine, un weekend tous les 4 mois et une semaine par an juste à deux, sans les enfants.

passer du temps en couple confinementPendant le confinement il est bien évidemment impossible d’organiser des sorties. Étant donné que nous sommes “coincés” en famille toute la journée, on pourrait se dire que cette proximité suffit à nous rapprocher également au niveau du couple. Le soir, quand les enfants dorment enfin, on aspire à un moment rien que pour soi. Il est encore plus important, dans ces circonstances particulières, de se réserver un moment à deux. Une soirée par semaine, s’installer à deux pour une séance de home cinéma, prendre le temps d’un verre, partager un bon plat comme au restaurant mais à la maison, prendre un bain ensemble, … Les possibilités sont multiples, il ne faut pas vous faire un dessin, si ?

Être flexible et s’adapter

Tous en conviendront, ce confinement bouscule nos habitudes. Nous devons installer une nouvelle organisation afin de mieux digérer cette cohabitation. Testez, mettez en place, adaptez. Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage. Il n’y a pas de recette miracle et il faudra évoluer quotidiennement.

Tenez bien compte des besoins de chacun.

Chez nous c’est Thierry qui sort faire les courses car il ressent plus le besoin de bouger, de quitter la maison que Katja.

Annabel éprouve de grandes difficultés de ne pas voir ses copains. Elle passe plus de temps en vidéo conférence que sa sœur.

Emily a découvert le plaisir de la pâtisserie et elle se charge d’en faire pour la famille.

Katja a, par moments, besoin de plus de calme et elle s’isole pour lire un peu.

Chacun a également le droit d’avoir un jour sans. Ce n’est pas grave. On peut, dans ces cas là, compter sur les autres membres de la famille pour se remonter le moral.

Lâcher prise – Lâcher le riz

lâcher prise pendant le confinement

Lats but not least : lâcher prise. Le plus important dans cette situation inconnue et spéciale : lâcher prise. Attention, lâcher prise n’est pas synonyme d’abandonner. Parfois, on abandonne sans se battre, sans avoir essayé. Lâcher prise, lâcher le riz, c’est ne pas s’acharner envers et contre tout. Nous vous invitons à découvrir par vous-même l’explication de cette savoureuse expression utilisée par  Serge Marquis “lâcher le riz” dans cette intervention https://youtu.be/-CVN2qAfBes, plus précisément aux environs de la minute 34:00.

Nous ne sommes pas parfaits mais nous essayons de faire de notre mieux. Nous devons jongler entre les responsabilités d’être parent, enseignant, travailleur, cuisiner, aide-ménagère, camarade de classe, coach sportif, … Certaines compétences sont nouvelles et il n’est clairement pas possible de tout faire parfaitement. Quand les tensions rendent impossible la poursuite de certains objectifs, il faut lâcher prise.

En définitive, le plus important restera de garder un esprit positif et de transmettre cette bonne énergie aux enfants pour ne garder que les bons souvenirs de ce confinement. Nous passons énormément de temps en famille dans nos maisons, essayons de faire en sorte que ce temps soit mémorable … dans le bon sens du terme.

C’est à vous ! Quelles sont les bonnes expériences, les points positifs que vous pouvez déjà partager avec nous ? Pour rappel, gardez-nous le meilleur ! 😉

 

Commentaires

  1. Paule Répondre

    Super ! C’est juste ce qu’il me fallait. Maman solo avec deux enfants en mode confinement, c’est pas toujours simple.

    • Katja & Thierry Répondre

      Bonjour Paule,
      Contents que cela te plaise. Espérons que tes enfants vont apprécier. On a demandé à nos filles de s’impliquer, de s’engager avec nous. Elles ont été très fières et tout de suite motivées de le faire.
      Quel âge ont tes enfants?

  2. Valentine - Parents en Equilibre Répondre

    Hello,
    Merci pour ce partage intimiste.
    Chez nous, nous avons décidé de ne pas imposer d’horaires et de nous faire confiance dans l’équilibre travail/loisir/sommeil. Pour le moment, cela nous convient bien.
    Je crois que chaque famille doit prendre le temps d’essayer et voir comment chacun des membres peut se sentir bien, sans délaisser l’un ou l’autre. Ça peut prendre du temps.
    Et je crois que tu as raison de rappeler que chacun fait au mieux et que personne n’est parfait. Soyons indulgents envers nous-mêmes 🙂

    • Katja & Thierry Répondre

      Hello Valentine,
      Si vous arrivez à ne pas avoir d’horaires, c’est chouette. Le problème pour nous, c’est que nous devons assurer le suivi des « affaires courantes » alors que, dans le même temps, les enfants nous sollicitent pour jouer, faire une promenade…
      Nous sommes malheureusement contraints de suivre ce cadre. C’est clairement plus facile quand on n’a pas cette obligation. On est alors beaucoup plus cool. 🙂

  3. Nicolas Répondre

    J’adore ! On pourrait croire un esprit militaire tellement tout semble cadré et organisé au début mais la suite montre bien la souplesse avec laquelle vous faites adhérer 🙂

    • Katja & Thierry Répondre

      Et oui Nicolas,
      Tout n’est pas aussi drillé qu’il n’y paraît. Nous essayons cependant d’avoir une certaine ligne de conduite. En sachant lâcher le riz quand il le faut ! Essayer mais pas à corps et à cris 😉

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: