Comment se libérer de la charge mentale ?

La charge mentale, c’ est le fait de devoir penser à tout, pour tous, tout le temps. On doit gérer les tâches à effectuer mais aussi penser à les gérer. On en porte donc la responsabilité entière, l’organisation et l’exécution.

En conséquence, l’esprit est tout le temps occupé et on ressent une fatigue énorme. Il y a un mal-être constant lié à ce travail invisible qui s’installe.

Comment donc se libérer de cette charge mentale ? Comment faire pour calmer ces pensées et apaiser son esprit pour être moins fatigué et moins stressé ? Réponses dans cet article !

Reconnaître la charge mentale

Il n’y a rien à faire, la première étape pour changer quelque chose qui nous dérange est de reconnaître le problème. Il faut accepter que l’on se retrouve dans une situation qui nous ne plaît pas. Et ensuite, on peut chercher des solutions. C’est aussi simple que ça !

Discuter

discuter pour partager la charge mentale

Souvent la charge mentale est supportée par un des deux parents et dans la majorité des cas par la femme. Pendant le congé maternité, la maman “grandit” dans le rôle de maman et, dans le même temps, dans celui de gestionnaire de la maison et de l’enfant. Comme papa retourne assez rapidement travailler, la maman se retrouve alors seule face aux différentes tâches. Et quand elle retourne au travail, elle garde ce rôle de gestionnaire étant donné qu’elle est parfaitement au courant de tout ce qu’il y a à faire.

Naturellement, la maman conserve donc cette responsabilité de gérer la famille et la maison. Même si le partenaire intervient dans les tâches, la maman organise tout et doit donc penser à tout. Et c’est justement cet aspect qui est très fatiguant !

Il est donc d’une importance vitale de discuter avec son partenaire. Souvent, ce-dernier n’est pas conscient de la charge que l’autre supporte. Et, sans communication, il ne sera jamais.

Profitez donc d’un moment calme pour en parler. Expliquez votre situation et votre ressenti face à la situation actuelle. Le simple fait de s’exprimer et de s’échanger peut déjà vous soulager du poids lié à la charge mentale.

Déléguer pour se libérer de la charge mentale

Partager les tâches avec son partenaire

Après avoir exprimé son ressenti, il est temps de partager les tâches ménagères équitablement avec son partenaire. Et quand nous parlons de partage, nous entendons la délégation entière de la tâche. Il ne s’agit donc pas de donner un coup de main et d’aider son partenaire dans certaines exécutions. On assume la responsabilité complète d’une tâche. Cela comprend l’organisation et l’exécution. Faute de quoi, la charge mentale ne sera pas réduite.

gestion du linge

Il faut ben évidemment que la personne qui délègue la tâche, accepte de ne plus s’en occuper. Il faut arrêter de vouloir tout faire et croire qu’on est la seule personne capable de mener la mission à bon port. Déléguer, c’est aussi faire confiance à l’autre et l’autoriser à accomplir la tâche à sa manière même si elle est complètement différente de la nôtre. Ce qui compte, c’est le résultat et pas la manière ! Et n’oubliez pas, ce qui est fait n’est plus à faire, c’est ça qui compte.

Partager les tâches avec les enfants

Bien évidemment, il n’y a pas que le partenaire qui peut participer aux tâches ménagères. N’oubliez pas que toute la famille vit dans la maison et donc toute la famille peut participer aux tâches !

Attention, ici on va juste confier l’exécution et non l’organisation de la tâche. La charge mentale reste donc chez le parent responsable de la tâche mais il se libère tout de même de son exécution.

Pour savoir comment faire participer les enfants et comment déléguer correctement, lisez cet article : Partage des tâches ménagères en famille : Pourquoi est-ce important ?

Lâcher prise pour se libérer de sa charge mentale

Oh le fameux lâcher prise… Tellement facile à dire mais pas si aisé à accepter ! Pourtant, pour se libérer de la charge mentale, cessez de viser la perfection. Conformément au 4eme accord Toltèque : “Toujours faire de son mieux”.

Acceptez donc que vous ne pouvez pas tout faire et que vous n’êtes pas parfait et surtout que ce n’est pas grave !

La maison peut être en désordre. Privilégiez un moment de qualité avec vos enfants. Ils en garderont des souvenirs sans se souvenir si la maison était rangée ou en désordre. Si votre enfant est trop fatigué pour se brosser les dents, ce n’es pas grave s’il saute cette étape pour une fois. Évidemment, nous ne disons pas que vous ne devez plus avoir de règles du tout, simplement que vous pouvez bien lâcher de temps en temps la pression.

Déculpabiliser

Ce point concerne tout spécialement les mamans. Déculpabiliser dans le cas qui nous occupe, c’est se détacher de cette croyance qu’il n’y a que la maman qui peut bien s’occuper des enfants et de la maison. Se débarrasser de cette obligation morale que ressentent les femmes parce qu’elles ont donné la vie.

Les mamans ne doivent pas porter, seules, la responsabilité du bien-être de leur géniture et du ménage sous prétexte de ce lien charnel. Les papas ont les mêmes facultés que les mamans et il n’y a donc aucune raison qu’ils ne puissent veiller eux aussi au bon fonctionnement de la famille.

Did List

Une did list ? Késako ? Nous connaissons tous la to do list, donc la liste des choses à faire. Mais sur la did list on souligne plutôt les choses déjà réalisées au lieu de ce qui reste encore à faire. Nous ne prenons pas assez conscience de tout ce que nous accomplissons dans une journée. L’idée est donc de se poser en fin de journée quand les enfants sont couchés et de constater le travail abattu. Même les choses les plus petites et insignifiantes à nos yeux. Par exemple :

  • préparer le café
  • préparer les sandwiches pour l’école (et pour soi)
  • habiller les enfants
  • calmer une dispute entre frères et sœurs
  • préparer le petit-déjeuner
  • ranger la cuisine avant de partir
  • donner à manger au chat
  • conduire les enfants à l’école
  • etc…

Vous allez très vite réaliser que vous faites une multitude de choses sans vous en rendre compte. Et donc, il est normal que vous soyez fatigué en fin de journée ! Première chose à faire : félicitez-vous ! Oui, exactement, vous pouvez vous féliciter pour tout ce que vous faites sur une journée ! Deuxième chose à faire : discutez avec votre partenaire pour voir comment encore mieux se repartir les tâches (on retourne à notre point 2 et 3).

S’organiser pour réduire la charge mentale

Et oui, nous ne vous cachons pas qu’une certaine organisation peut aider à se libérer de sa charge mentale ! C’est indéniable, s’organiser en tant que parents permet de se sentir mieux.

Tout noter

carnet de notes

La première chose que nous conseillons est simplement de tout noter. Gardez un carnet de note près de vous ou utilisez la fonction “notes” de votre téléphone pour pouvoir consigner tout de suite une pensée quand elle traverse votre esprit. Le but est de se libérer l’esprit et donc de sortir l’idée de notre tête. Voyez le carnet comme un “vide-cerveau”. Vos verrez, le simple fait de tout noter va alléger votre charge mentale. Vous n’aurez plus peur d’oublier quelque chose car vous savez que c’est noté.

Agenda partagé

Le deuxième outil que nous vous proposons est un agenda partagé. Il peut s’agir d’un agenda familial accroché au frigo ou encore d’un agenda partagé comme le google agenda.

Le but est que les deux parents aient une vue sur le planning et les rendez-vous de la famille. Ce faisant, l’organisation de la vie de famille est partagée et la responsabilité n’incombe plus à une seule personne.

Lisez aussi : L’agenda partagé : Pourquoi et comment l’utiliser ?

Installer des routines

Par routines nos comprenons un ensemble de tâches que nous effectuons de manière automatique, sans avoir l’esprit encombré et sans s’épuiser. Les routines font du bien à toute la famille !

En installant des routines, on structure sa journée. On évite aussi de tout le temps se poser la question de ce qui reste encore à faire. Idéalement, on s’installe des routines matinales pour bien démarrer la journée et des routines du soir pour bien la terminer.

Par exemple, nous faisons en sorte que la cuisine soit rangée tous les soirs. Quand c’est une habitude, on ne se pose même plus la question et après le repas on range la vaisselle sale dans le lave-vaisselle, on nettoie la table et le plan de travail. Ce rangement ne prend pas d’énergie et quel plaisir de retrouver la cuisine rangée et propre quand on se lève le matin.

Prendre du temps pour soi

prendre du temps pour si et faire ce qu'on aime

Pour clôturer nos astuces, pour se libérer de la charge mentale, notre conseil le plus important : Prendre du temps pour soi !

Et oui, pour pouvoir s’occuper de ses enfants, il faut bien s’occuper de soi. Souvent, nous avons tendances à mettre les enfants en priorité dans notre gestion. On oublie tout et surtout soi-même pour pouvoir donner tout notre temps et notre énergie à notre famille et à nos enfants. Ce qu’on ne réalise malheureusement pas, c’est que nous nous fatiguons en agissant de la sorte.

Pour pouvoir bien s’occuper des autres, il faut avoir de l’énergie. Et pour avoir de l’énergie, il faut s’occuper de soi. En prenant du temps pour soi on recharge nos batteries. Et alors on est beaucoup plus disponible pour nos enfants.

Pour commencer, il ne faut pas beaucoup de temps. Des pauses de 10 minutes peuvent déjà faire toute la différence ! Commencez encore aujourd’hui et programmez un rendez-vous avec vous-même. Faites quelque chose que vous aimez bien pendant 10 minutes. Ou ne faites simplement rien ! Vous allez voir, ça ne demande pas beaucoup de temps mais vous aurez plus d’énergie pour la gestion de la famille.

Pour aller plus loin vous pouvez lire :

Prendre du temps pour soi : Pourquoi et comment ?

20 idées pour prendre soin de soi dès aujourd’hui

Résumé : les 8 conseils pour se libérer de la charge mentale

Et voilà, nous sommes arrivés au bout de nos 8 conseils :

  1. Reconnaître la charge mentale
  2. Discuter
  3. Déléguer
  4. Lâcher prise
  5. Déculpabiliser
  6. Did list
  7. S’organiser
  8. Prendre du temps pour soi

En résumé, vous pouvez facilement tester nos conseils. En les essayant, vous pourrez en ressentir rapidement les bienfaits. Soyez patient, allez-y en douceur. Étape par étape. Se libérer de la charge mentale, c’est trouver, installer un équilibre pour toute la famille. Donnez-vous donc le temps pour y arriver. Rome ne s’est pas faite en un jour, si ?

Cet article vous a plu ?  Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :